Que faire en cas de morsure de serpent cobra ou vipère


 

 



Que faire en cas de morsure de serpent cobra ou vipère ?



 


Les vipères sont légions en France et partout dans le monde à la différence du cobra dont l’aire de répartition se situe plutôt en Asie, en Afrique, en Australie et sur la partie sud des Etats-Unis, au Mexique et en Amérique du sud. Il existe de nombreuses espèces de vipères et de cobras dont la dangerosité est extrêmement variable. En effet, certains n’ont pas de venin tandis que d’autres en sont dotés et il y a différents niveaux de toxicité de ces derniers. Les cobras ou vipères venimeuses mordent et pénètrent la chair à l’aide de leurs deux crochets situés au niveau de la mâchoire supérieure et injectent une quantité de venin qui est très différente suivant les espèces, la taille de l’animal, la façon dont il mord et la quantité qu’il a en stock dans ses glandes à venin.

Que faire en cas de morsure de serpent cobra ou vipère ? Tout d’abord essayez d’identifier le serpent. Si vous ne connaissez pas l’espèce à qui il appartient, mémorisez sa couleur, la forme de sa tête, sa taille, ça sera très utile lorsque vous arriverez à l’hôpital car on vous demandera de le décrire pour vous injecter un sérum anti venin spécifique. Si vous n’avez pas eu le temps de le voir, n’ayez crainte, il existe également des sérums anti venins polyvalents qui sont très efficaces donc contre différentes espèces de serpent. Après une morsure, c’est très important que vous gardiez votre calme, que vous ne succombiez pas à la panique, cela ne ferait qu’empirer les choses puisque le stress, l’effort physique contribue à faire circuler plus rapidement le venin dans le sang et donc à toucher certains organes. Puis si c’est possible, allongez-vous tranquillement en attendant les secours ou au minimum immobilisez le membre mordu. Enlever vos bagues, montres ou bracelets qui pourraient vous serrer, désinfectez la plaie avec un antiseptique (Bétadine, eau oxygénée, Dakin) mais n’utilisez pas d’alcool ou d’éther puis posez un compresse sur la plaie avec un bandage pas serré et prenez du paracétamol pour atténuer la douleur.

Surtout évitez de suivre les recommandations des personnes qui n’ont pas les qualifications requises en matière médicale. Aussi, comme parfois on peut l’entendre à tort, ne sucez pas la plaie pour essayer d’aspirer le venin, ne faites pas de garrot, n’approchez pas la plaie d’une source de chaleur, ne pratiquez aucune incision, ne prenez ni anti-inflammatoire ni aspirine qui favorisent les saignements, n’utilisez pas de pompe à venin dont l’efficacité n’a jamais été prouvée et surtout n’essayez pas de capturer le serpent afin de l’identifier.

Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est qu’une morsure est très rarement mortelle. Dans le cas de la vipère, par exemple en France, ont été recensées plus de 1500 morsures et seuls 6 cas se sont révélés mortels sur des sujets fragiles uniquement. C’est surtout dangereux pour les enfants, les personnes âgées ou les sujets allergiques au venin. Donc vous avez toutes les chances de vous en tirer si vous vous rendez le plus rapidement possible à l’hôpital le plus proche pour recevoir l’antidote. Et si vous avez été mordu par un cobra, vengez-vous en buvant  notre excellent alcool de serpent en vente sur notre boutique “Asian-Snake-Wine“.